La maladie de Lyme, tout savoir en une interview

tique-maladie-lyme

6 juillet 2017 • Remèdes • Vues: 182

Partager avec celles et ceux que vous aimez

La maladie de Lyme s’annonce comme le fléau de ces prochaines années. Elle est encore méconnue du grand public et ses conséquences parasitent la vie de ceux qui sont touchés. Il est d’utilité publique de savoir en reconnaître les symptômes. Apprenez-en un peu plus dans cette interview grâce au docteur Stéphanie Deguisne.

e831b70a28f2043ed95c4518b7484396e57fe5d704b015489cf3c57da4e5b1_640 La maladie de Lyme, tout savoir en une interview

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse transmise à l’homme par le biais d’une piqûre de tique. La bactérie en cause, Borrelia n’infecte pas toutes les tiques, mais de plus en plus sont touchées. Auparavant, elle n’était connue que par son impact sur les animaux, particulièrement les chiens. En effet, les balades en forêt pour nos animaux à quatre pattes sont synonymes de tiques. Mais aujourd’hui, la maladie de Lyme touche aussi les humains, et cela devient inquiétant. D’après le médecin spécialisé Stéphanie Deguisne, elle se transformerait même aux Etats-Unis en pandémie. Bien que ce ne soit pas encore le cas en France, la maladie n’a pas été prise au sérieux par les organismes de santé ces dernières années et a ainsi évolué.

Très violente si elle n’est pas prise à temps, la maladie de Lyme touche les organes, les articulations, la peau et affaiblit le système nerveux. Sans traitement approprié, elle évolue rapidement en plusieurs stades, et peut handicaper gravement ceux qui sont touchés, jusqu’à la paralysie ou la démence. Le traitement n’est pas encore tout à fait au point et se base sur la prise d’antibiotiques, mais il y a des moyens plus naturels de s’en protéger. Plus elle est prise en charge rapidement, moins les conséquences seront importantes. Si vous reconnaissez plusieurs symptômes, prenez rapidement rendez-vous chez un médecin qui vous prescrira un traitement adapté.

symptomes-et-complications-de-la-maladie-de-Lyme-283x300 La maladie de Lyme, tout savoir en une interview

 

Dr Stéphanie Deguisne, homéopathe polyvalente

  • Comment vous est venue l’idée de vous spécialiser sur la maladie de Lyme ?

Après avoir fait face à une patiente atteinte, Dr Deguisne a pris conscience de l’ampleur de la maladie et a souhaité y faire face à son échelle. Avec d’autres confrères, elle a signé une pétition sur le Nouvel Obs. Celle-ci soutenait les médecins accusés de ne pas respecter les recommandations françaises datant de 2006 sur la maladie de Lyme. Les médecins souhaitaient pouvoir s’adapter aux recommandations américaines de 2014 qui, elles, sont en avance sur le traitement de la maladie.

  • Quelle est la formation nécessaire pour se spécialiser ?

Il existe une formation de cinq jours avec les deux grands spécialistes de la maladie, dans le sud de la France. De plus, elle fait partie du réseau Chronifrance qui permet aux médecins référencés de s’entraider sur les cas les plus difficiles.

  • Quels sont les remèdes contre la maladie de Lyme ?

Les médecins prescrivent automatiquement des antibiotiques spéciaux pour lutter contre la maladie. Si elle est prise en charge à temps, c’est-à-dire entre 1 et 6 mois, le pourcentage de guérison est presque de 100%. Mais souvent, les symptômes ne sont pas reconnus à temps et en évoluant, des phénomènes infectieux s’ajoutent aux premiers signes et baissent le système immunitaire. Elle devient alors chronique et les chances de guérison s’amoindrissent.

erytheme La maladie de Lyme, tout savoir en une interview

  • Quels sont les symptômes visibles / reconnaissables ?

Il existe différentes phases et les symptômes ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Cependant, si vous cumulez plusieurs des symptômes ci-dessous, il est probable que vous soyez infectés.

  1. lésion cutanée visible appelé érythème, il s’agit d’un halo blanc entouré de rouge
  2. fièvre / douleurs articulaires
  3. fatigue extrême et violente

Ces symptômes sont ceux de la phase aiguë. Lors de celle-ci, il est encore temps de recevoir un traitement et d’être soigné. En effet, en quatre semaines sous antibiotiques, il y a 80% de taux de guérison. La phase supérieure, appelée chronique possède des taux de guérison très aléatoires. Les symptômes sont alors continus. En plus de ceux cités plus haut, d’autres se rajoutent :

  1. problème respiratoire
  2. syndrome dépressif
  3. trouble neuropsychiatrique
  4. troubles intestinaux

13974181800_649e6e5ae9_b-300x200 La maladie de Lyme, tout savoir en une interview

  • Comment la maladie est-elle gérée en France ?

Le test de détection par prise de sang en France n’est pas fiable du tout, seulement 20% des cas sont repérés. En Allemagne et en Suisse au contraire, le test est bien plus fiable. Il n’y a que 35 000 cas déclarés en France mais l’on peut supposer qu’il y a au moins 300 000 cas en vérité.

  • Pourquoi la maladie a-t-elle explosée ces dernières années ?

Comme tout animal, la tique est chassée dans la chaîne alimentaire. Son prédateur, un certain type de guêpe, est en voie de disparition. Par conséquent, les tiques sont de plus en plus nombreuses et surtout de plus en plus résistantes. Près de 60% des tiques sont maintenant infectées.

  • Où peut-on aller en France si l’on pense avoir les symptômes ?

Seuls 150 médecins ont été formés en France dont 3 dans les Yvelines qui sont référencés. Le spécialiste français de la maladie de Lyme est à Garches en région parisienne : il s’agit du Professeur Perrone. Au vu de la recrudescence de cas urgents en France, les médecins sont débordés. Le Dr Deguisne consulte à l’hôpital de Houdan (78) et dans son cabinet personnel.

 

eucalyptus-citron-300x198 La maladie de Lyme, tout savoir en une interview

 

Que peut-on faire avec des remèdes naturels ?

Il existe des moyens alternatifs de se soigner si vous ne supportez pas les antibiotiques. Cependant, il faut toujours en parler à votre médecin auparavant car cette maladie n’est pas à prendre à la légère. Vous pouvez utiliser l’homéopathie avec de l’Hypericum, pour agir sur les lésions nerveuses,  la phytothérapie (le remède a été interdit en France par les autorités sans véritable raison, un autre le remplace) et l’aromathérapie. Pour avoir des précisions, posez des questions à un professionnel. Pour contrer la maladie et remonter le système immunitaire, abreuvez votre organisme de propolis, d’extrait de papaye fermentée, de vitamine C et dEchinacéa purpurea en teinture mère. Dans tous les cas, l’eucalyptus et le citron en huiles essentielles ne pourront vous faire que du bien. Il faut également s’hydrater beaucoup.

Le plus important à faire dans le cas de la maladie de Lyme, c’est prévenir, avant de guérir. Il est conseillé de porter, dès que vous allez en balade, des vêtements longs et clairs, des chaussettes, un chapeau (car la tique tombe aussi des arbres). Ce n’est pas très agréable mais si cela peut vous empêcher d’attraper la maladie, le sacrifice est moindre. Au cas où, utiliser des huiles essentielles de citron et de tea tree agira comme répulsif.

 

Connaissiez-vous les symptômes de la maladie avant de lire cet article ?

Sommaire
Ixodes_scapularis-e1498740378110 La maladie de Lyme, tout savoir en une interview
Nom de l'article
La maladie de Lyme, tout savoir en une interview
Description
La maladie de Lyme s'annonce comme le fléau de ces prochaines années. Elle est trop méconnue du grand public et ses conséquences parasitent la vie de ceux qui sont touchés. Apprenez-en un peu plus dans cette interview.
Auteur

Tags: , , , ,

Qu'en pensez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up